Nos partenaires

Des partenaires qui s'engagent à nos cotés. Ils sont essentiels à vie du club, ils participent à notre développement.

logo_vertorisé_HD_a.jpg
7lo-rouge.png
logo mountain sport shop 7 laux.jpg
logo vytalink.jpg
logo isere.png
Logo SVM.jpg

GRESI FREE RIDE

Place de la Mairie 
38660 Saint Vincent de Mercuze

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Compte rendus sorties vélo de Montagne

 

CROIX de CHAMROUSSE - URIAGE, le récit..                                                       GRAND ROCHER , le récit..

 

CIME DE LA JASSE , le récit..                                                                                  COL DE L'ALPE - AULP du SEUIL, le récit..

                                                                                 

Si le VdM(vélo de montagne) vous intéresse prenez le temps de lire ceci avec attention.
 

Il me semble important de faire un point de sensibilisation aux RISQUES et aux BONNES PRATIQUES du Vélo de Montagne pur éviter quelques ennuis. Je ne suis pas habitué à cet exercice, pardonnez le ton.
 

LES RISQUES


Le Vélo de Montagne est un loisir à risque, les risques corporels auxquels vous vous exposez sont très importants avec des causes spécifiques à cette forme singulière du VTT. Il n'y a rien de comparable avec les autres pratiques du VTT, DH/Enduro, CrossCountry.


Ne vous laissez pas abuser par l'apparente facilité des photos et des vidéos ni même par mes posts parfois "à la limite"

Dans le Vélo de Montagne après une montée souvent faite de portage et de poussage, vous allez descendre des sentiers qui se parcourent habituellement à pied, donc sans aucun aménagement, en clair rien d'aseptiser, ici tout est naturel, avec les risques que cela comporte.
 

1) Le VdM se pratique généralement sur des sentiers reculés et un accident peut rapidement impliquer les secours en montagne et une assistance  héliportée. Sachant que le téléphone portable ne marche  presque JAMAIS dans les zones que nous fréquentons, alerter les secours en montagne peut prendre beaucoup de temps, leur arrivée sur place aussi. Réflechissez vraiment bien avant de vous engager.

 

2) Le risque principal réside dans la chute hors sentier, qui peu parfois prendre une envergure très importante. 

Choc de la tête sur un rocher, une pierre mal engagée peut stopper net le vélo. Si  la fourche se comprime, la roue avant peut passer immédiatement derrière le guidon, c'est la chute imparable. Dans ces conditions, la tête frappe le sol sans ménagement  et c'est imparable parce que vous avez les mains sur le guidon. Dans un pierrier, les conséquences prennent ainsi des proportions dramatiques! (dramatique ça veut dire qu'un petit truc peut conduire à une issue mortelle). Le casque, sauf si il est intégral, ne vous protègera pas beaucoup contre ce type de chutes... 
 

Choc de la poitrine sur un rocher,  à plat ventre dans un pierrier. Sans combinaison de Robocop, vous prenez le risque de vous briser quelques côtes. C'est ce qui m'est arrivé avec David récemment - sans la combi' de Robocop je me brisait quelques côtes. Décathlon vend des combinaisons de Robocop à 50€, cet  accessoire est indispensable, faites vous offrir cet objet par votre petit(e) ami(e)! Même David, mon maitre envie la mienne, parce qu'en plus de vous sauver, cela augmentera fortement le confort lors du portage du vélo sur les épaules.
 

Chocs des mains sur un rocher, et c'est un poignet  cassé. N'hésitez pas à vous munir d'une paire de protection pour les poignets En effet, les mains et les doigts sont extrêmement exposés. David, mon maitre  s'est peut être fracturé le petit doigt la dernière fois, et mon petit doigt à heurté un rocher. Un autre fois j'ai perdu l'équilibre au milieu de rochers, j'ai voulu m'appuyer sur l'un d'eux par réflexe, j'ai appuyé sur un rocher saillant que j'avais mal vu, conséquences, un poignet plié, mais cela aurait pu être plus grave!

Ce sont les trois premières causes de chutes  en VdM. je dis cela d'expérience, en sachant que je tombe très souvent. Il y en a d'autres la liste n'est pas limitatives.

 

BONNES PRATIQUES

1) La difficulté technique de la descente est  IMPORTANTE VOIRE EXTREME. Sachez qu'invariablement c'est SYSTEMATIQUEMENT TRES TECHNIQUE - au moins. ça veut dire que c'est au minimum BEAUCOUP PLUS DIFFICILE que tout ce que vous pourrez rencontrer dans les sorties Cross-Country du club adulte.
 

Véronique - pardon de te prendre pour exemple - J'ai peut être abusé par mes descriptions "culinaires" du sentier, tu as descendu 500m de dénivelé à pied. C'est extrêmement frustrant, et vous ne voulez pas que cela vous arrive.
 

Ainsi, questionnez vous bien quant à votre degrès de maitrise technique du vélo dans des conditions de terrain difficile (plein de grosses marches et de gros cailloux, ce que vous ne connaissez peut être pas d'expérience! d'ailleurs). Avez vous déjà roulé dans des conditions de terrain un difficile?
 

Jacky - pardon de te prendre comme exemple. Tu as de ton aveu énormément progressé en 2 sorties VdM. Mais Jacky a l'habitude des descentes, et des sorties Cross-Country du club adulte. Vous êtes comme lui, soyez de la fête avec nous.
,

2) Le Vélo de Montagne nécessite du matériel robuste et bien entretenu - le vélo est très fortement sollicité.
 

Je vous invite à vérifier SCRUPULEUSEMENT l'état de vos freins. Des freins hors d'usage, abimés, défaillants, vous exposent à des risques corporels gravissimes dans un pierrier. Dans le meilleur des cas, des freins défaillants vont RUINER votre plaisir à la descente. Faites réviser vos freins, munissez vous de plaquettes en bon état, vous ne le regretterez pas.

J'apprécierais  s'il vous plait de ne plus jamais voir de ponçage des plaquettes de frein au papier de verre au sommet du parcours. Je vous invite fortement à vous munir de freins PARFAITEMENT opérationnels et robustes du début à la fin de la sortie. Pas de frein plein de bulles!!!
 

3) En Vélo de Montagne, vous serez amené à réaliser des franchissements de marches, très souvent de plus de 20-30 cm de haut.


Pour profiter au mieux du bonheur de franchir un énorme rocher, je vous conseil d'éliminer les protections des plateaux voire même à n'en conserver que le plus petit. En effet, si le disque qui entoure le plateau pour le protéger il se plie au contacte d'un rocher, vous ne pourrez plus du tout pédaler, et d'expérience, les cheminées des pédaliers triples, quand elles sont grippées - c'est pas du bonheur à bricoler en pleine nature. Retirez le 3ème plateau me semble être la MOINDRE des choses. Enlever le second n'est pas du luxe - c'est 10 minutes de bricolage dans votre garage - ça peut être bien pire en montagne.
 

4) En Vélo de Montagne, les descentes sont exigentes et elles sont longues. 

Vérifiez que vous n'avez pas de problème de tendinite aux articulations. En effet, les descentes font appel à des efforts isostatiques des muscles très importants, ce qui est rarement le cas dans une sortie cross-Country classique. une tendinite (douleur aux tendons, dues généralement à un défaut d'hydratation ou à un défaut de position, classique en vélo) peut ruiner votre plaisir à la descente.

 

5) Soyez prudent - ne prenez pas de risques inconsidérés.


Ne vous laissez jamais abuser par l'apparente facilité des photos et des vidéos. J'en garde moi même un souvenir très amer.
Bon il faut, des gants et un casque, mettre du sucre dans votre gourde, les sorties sont très longues. Prenez des outils et une chambre à aire,  des rustines et une pompe - je ne suis pas vraiment un bon exemple ces derniers temps de ce côté là... Je suis allé dire bonjour à Julie ce midi, maintenant je suis équipé pour encore un bon bout de temps j'espère!

Ouais, je vous invite tous à nous accompagner - si bien sûr vous êtes prêt.