Nos partenaires

Des partenaires qui s'engagent à nos cotés. Ils sont essentiels à vie du club, ils participent à notre développement.

logo_vertorisé_HD_a.jpg
7lo-rouge.png
logo mountain sport shop 7 laux.jpg
logo vytalink.jpg
logo isere.png
Logo SVM.jpg

GRESI FREE RIDE

Place de la Mairie 
38660 Saint Vincent de Mercuze

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Grand  Rocher

Premiére version sans neige

 Au départ l'idée était d'aller aux 4 chemins depuis THEYS  (750D+). Le rythme était plutôt cool, c'est emballé en 1h20 au lieu d'1h normalement.

Puis on grimpe quand même au parking (250D+) où une p'tite pause nous attend au dessus de la Mer de Nuages - il fait très chaud, plein soleil, les couleurs de l'Automne : c'est l'été indien.


 Le temps de disserter sur les bienfaits du sel et du fructose dans la gourde on se lance sur le single en foret, direction le Col du Merdaret (200D+) atteint en 30min et quelques menu portages.
Puis direction Grand Rocher, atteint en 45min en comptant une belle pause myrtille (oh là là elles ont fermentés et elles ont ce bon gout de pomme rénette).


 

Arrivé on se félicite et on fait une longue pause casse-croute sur un Grand Rocher plein à craquer mais sympa encore (Quoi! Manu ronfle!). C'était beau et oui les sommets sont saupoudré d'une fine couche de poussière, c'est très joli. Et le Mont Aiguille sort juste de la Mer de Nuage.


 

Descente par les sections techniques à disposition et on court-circuite le Crêt du Poulet par une liaison vers le Chalet Pierre Roubet bien technique qu'on réalise tout les deux la selle relevée pour nous rappeler qu'on a des .ouilles.
 Les jambes tiennent encore on remonte encore un coup jusqu'à la cabane des chasseurs (150D+) dans une ambiance d'automne au sommet qui nous rappelle pourquoi diable on fait du VTT.
 

Et c'est là que commence le Single jusqu'à Theys - que Manu accompli intégralement, Manu passe vraiment partout, mais vraiment partout. Et quand ça passe pas du premier coup, ça passe quand même au second tour.
 Arrivée à Theys c'est bière direct parce qu'on en a quand même plein les jambes et on a encore plein de la myrtilles plein les doigts et ces fameuses lèvres bleu pinard.

Seconde version avec neige

Départ Theys @ 10h30. On démarre des 4 Chemins pour aller vers la station de Ski de Fond du Barioz. Le chemin est très glacé. Il y a bien toujours une sente de 20cm de large praticable - mais bon comme on a loupé l'échauffement, les cerveaux sont encore froids. Chacun choisi son parcours comme il l'entend et donc il y a du pied par terre et déjà ça rouspette. Mathieu prendra une bonne gamelle sur de la glace. J'te l'avait bien dit 3 fois, rouler sur la glace c'est très (très) dangereux.On grimpe ensuite vers le Crêt du Poulet, idem la piste est glacé mais ça passe encore très bien pour qui veut bien suivre ma trajectoire. D'ailleurs plus on monte, plus la glace devient de la neige damé, plus c'est agréable. Plus on monte, plus il fait beau et chaud, c'est... incroyable. Autant la montée était très simple d'un point de vue physique, autant oui il fallait être concentré pour trouver la bonne trajectoire.

Oh oui ça vaut le coup, l'arrivée au Crêt du Poulet est particulièrement gratifiante. . Et ensuite il y a un sentier de 40cm de large parfaitement damé qui va du Crêt du Poulet jusqu'au Grand Rocher. Quand je dis parfaitement damé, c'est un euphémisme. C'est beaucoup plus simple à grimper que quand c'est l'Eté! Crêt du Poulet-Grand Rocher sans mettre les pieds par terre c'est totalement abordable! A l'exception peut être du Crêt du Luisard que j'ai loupé 3 fois depuis hier - Véro avait oublié un gant derrière.

On a le temps de se reposer un peu et de se dire que le Grand Rocher, il est juste là, qu'on va y aller. Et qu'on y est allé! Mathieu a posé le pied 1 fois et moi 2 fois, la première fois c'est parce que je me suis mis à regarder le paysage..., la seconde fois, comme Mathieu, en arrivant au Grand Rocher.

Ah oui on arrive sur le plateau au dessus du Merdaret - et la plus de chemin damé. Ce sera poussage tout le long - ah ça aurait pu être parfait! On va pas se plaindre, les conditions de poussage étaient... C'était un privilège que de pousser là dedans.
 

On atteint le Merdaret, plus de neige sur ce versant plein Sud, c'est l'heure d'une pause - oh làlà oui là on était bien. Et devinez quoi? qui c'est qu'on croise? 2 gars en VTT qui faisaient le parcours dans l'autre sens! Pour eux c'est poussage portage intégral aujourd'hui il fallait mieux être à Grésyfreeride plutôt qu'ailleurs.

Arrivé au parking, Manu et Mathieu descendront par un single, Véro et moi par la piste. On aurait mieux fait de les suivre, la piste était elle aussi glacé. Dès qu'on l'a pu, on l'a quitté. Manu et Mathieu pensaient qu'on étaient derrière eux... Bon bah on s'est retrouvé finalement. Ouai quand on est fatigué on prend pas les meilleurs décisions.

Véro fera le départ du single de Theys avant de retrouver sa voiture aux 4 Chemins pendant que nous 3 on fait le reste du single. Moi j'étais en tout-rigide (7.1kg...), j'en ai chié parfois et c'est bien moins permissif qu'un tout suspendu - beaucoup beaucoup moins. Je ferai 2 grosse chutes, l'une d'entre elles m'a coupé le souffle, j'ai de belles marques.